Astuce > L'avocat : entre bienfaits pour la santé et désastre pour l'environnement

L'avocat est un aliment qui est devenu à la mode au cours des dernières années. Qu'il soit joliment dressé en forme de rose sur une tartine ou dans un poké bowl, on le voit partout sur les réseaux sociaux ! Il est particulièrement prisé par les restaurants végétariens et prônant une alimentation saine.

En effet, ce fruit possède de nombreuses vertus. Il est même considéré par certains comme un super-aliment. Et pour cause, il contient des fibres, des acides gras insaturés, des phytostérols (qui font baisser le cholestérol), des vitamines C, E et K, du magnésium, du potassium et des potentielles vertus anti-cancer. Bref, tout laisse à penser que l'avocat est l'aliment incontournable par excellence.

Et pourtant, l'avocat possède des côtés bien plus sombres :

  • Sa culture est très consommatrice en eau ; 1000 litres d'eau sont nécessaires pour faire pousser un kilo d'avocats (soit 2 avocats et demi). Pour comparaison, la culture d'un kilo de tomates nécessite 180 L d'eau. On estime que la consommation d'eau liée à la culture de l'avocat s'élève à 500 milliards de litres d'eau par an. Or, ces cultures sont situées dans des régions souvent arides (Mexique, Afrique du Sud), qui connaissent des canicules et des sécheresses et la production des avocats contribue à faire baisser le niveau des rivières et à assécher les nappes phréatiques ;
  • Les pesticides utilisées pénètrent dans les nappes phréatiques et viennent contaminer l'eau, qui est par la suite consommée par les Hommes et les animaux, les exposant ainsi à des maladies ;
  • Par ailleurs, pour faire face à la demande croissante, certains producteurs n'hésitent pas, en particulier au Mexique, à déforester pour planter des avocats à la place. Cette déforestation induit notamment une perte de biodiversité (coyotes, pumas, oiseaux rares etc.) ;
  • Le transport des avocats est très énergivore : il se fait dans des containers réfrigérés à 6°C pour éviter qu'ils ne mûrissent pendant le voyage (pour finalement être mûris artificiellement à l'éthylène par la suite...) ;
  • Le succès de l'avocat, l'or vert, le rend sujet à convoitises, ce qui entraîne des affrontements entre les habitants et les cartels de la drogue.

En conclusion, l'avocat a beau être un super-aliment, on ne peut pas ignorer tous les problèmes liés à sa culture, en particulier en Amérique du Sud. Cependant, certaines cultures sont françaises ou européennes. Il y a une culture importante notamment sur la Côte d'Azur, mais cela reste de petites productions comparées à la consommation française globale. Aussi, l'avocat est à consommer... avec modération, et selon sa provenance. 


Sources :

Passeport Santé - Les 10 vertus de l'avocat pour la santé

L'Obs - Vous ne regarderez plus jamais les avocats de la même façon

Conso Globe - Les avocats, si délicieux mais scandaleux !

Mr Mondialisation - L'avocat : un "super aliment" lié au crime organisé et à la pollution environnementale

Découvrez toutes les astuces du moment