Astuce > L'impact environnemental, ça marche comment ?

Sur Etiquettable, on calcule l'impact CO2 des plats. Pour que ce soit moins abstrait, on te fait un petit topo pour mieux comprendre. A chaque étape-clé de la production d'un aliment, des gaz à effet de serre sont générés. Ces gaz peuvent être de différents types (CO2, méthane, etc...) et ont un potentiel de réchauffement différent, mais ils sont tous ramenés en équivalent CO2 afin d'assurer une meilleure compréhension. En d'autres termes, c'est comme si tu faisais un gâteau, et qu'on te demandait d'y mettre 20 cL de lait de soja, puis 1 dL d'huile, et 100 grammes de banane mais qu'on te disait qu'à la fin, tu dois choisir un moule à gâteau capable de contenir 1L de pâte. 

Ces impacts CO2 sont basés sur ceux des aliments qui le composent : 

  • la production agricole : comment a été produit l'aliment ? Selon quelles conditions ? Avec quel besoin en eau ? Avec quelle surface, etc...
  • la transformation du produit : quelle est l'énergie nécessaire ? 
  • le transport et la logistique : où a été produit l'aliment ? Par quel moyen de transport a-t-il été déplacé ? Comment est-il conservé ? 
  • Quel est l'emballage choisi et quelle est la moyenne de l'impact de cet emballage ? 
  • L'utilisation / la consommation du produit : a-t-il été cuit ? Si oui, comment ? 
  • Sa valorisation de fin de vie : génère-t-il un déchet ? Comment est-il traité ? 

Pour Etiquettable, nous agrégeons ces indicateurs pour pouvoir avoir un impact CO2 général sur nos recettes. Demain, en rajoutant les indicateurs d'impact sur la biodiversité, ce n'est plus sur les recettes mais sur tous les produits alimentaires transformés (type ceux que tu trouves au supermarché) que nous apposerons l'impact environnemental, afin de mieux t'informer sur ce que tu achètes.

Découvrez toutes les astuces du moment